Ville de Strasbourg – Conseil municipal du lundi 15 décembre 2014

Point n° 16 : Versement d’une subvention de fonctionnement à la Société Protectrice des animaux (SPA) de Strasbourg pour 2014

Intervention de M. Abdelkarim RAMDANE – Conseiller municipal de Strasbourg –  Pour le Groupe des Elus Ecologistes et Citoyens de Strasbourg.

*****

Monsieur le Maire, Cher-es collègues,

La délibération qui est soumise au Conseil municipal aujourd’hui nous propose d’accorder une subvention de 38 100 € à la Société Protectrice des Animaux (SPA) de Strasbourg au titre de son fonctionnement.

Avant toute chose, je voudrais dire, au nom du groupe des élu-es écologistes et citoyens de Strasbourg, que la protection animale est une valeur fondatrice de notre engagement politique et essentielle dans notre conception du vivre ensemble, non seulement sur notre planète, mais également à l’échelle d’une ville comme Strasbourg.

A ce titre, je voudrais aussi rappeler que nous sommes attachés au soutien aux associations ayant pour objet la protection animale, et à la reconnaissance du travail fait par leurs bénévoles en direction des autres êtres vivants avec lesquels nous partageons notre ville.

Je tiens donc tout particulièrement à saluer, dans cette enceinte, le travail et l’engagement fort des bénévoles de la SPA Strasbourg, et notamment des familles d’accueil qui se portent volontaires pour héberger chez eux à court, moyen ou long terme des animaux, leur évitant souvent ainsi une mort programmée…

Et c’est bien parce que nous reconnaissons l’ampleur de cet engagement de nombre de nos concitoyens, que je voudrais ici alerter le Conseil municipal sur les dérives qui seraient actuellement observées au niveau de la SPA Strasbourg et dénoncées par certains de ses bénévoles.

Depuis le mois de juin dernier, des voix se sont élevées au sein de la SPA pour dénoncer le recours, de plus en plus souvent hors cadres, à des euthanasies abusives plutôt que la poursuite de la recherche de familles d’accueil et la stérilisation des animaux recueillis au refuge…

Aujourd’hui, plus de 3 000 personnes se sont associées par voie de pétition à la démarche de ces personnes aujourd’hui soutenue par l’Association Nationale contre le Trafic d’Animaux de Compagnie, pétition adressée au Procureur de la République et aux collectivités impliquées dans le financement des activités de la SPA Strasbourg…

Ceci nous attriste et nous inquiète…

Tout comme nous inquiète aujourd’hui l’annonce du recrutement apparemment opaque, en pleine crise de gouvernance, d’une nouvelle directrice, des rumeurs autour de l’abandon de l’incinération pour les animaux euthanasiés, ainsi que le recours moins fréquent aux services d’éthologues ou de vétérinaires agréés…

Ces informations alarmantes mériteraient d’être tirées au clair dans la mesure où la collectivité participe financièrement au soutien de la SPA.

Aussi, et sans pour autant discuter ici de ce qui pourrait relever du débat interne propre à toute associations, nous voudrions rappeler ici que la SPA par son histoire et sa reconnaissance d’utilité publique, n’est pas une association comme une autre, et nous souhaiterions savoir si la collectivité a pu avoir des échanges avec les différentes parties afin de pouvoir avancer au mieux de l’intérêt général…

En l’absence d’éléments probants sur ces questions, le groupe des élu-es écologistes et citoyens s’abstiendra sur cette délibération.

Je vous remercie pour votre attention,