Intervention de M. Eric SCHULTZ – Adjoint au Maire de Strasbourg
Pour le Groupe des Elu-e-s Ecologistes et Citoyens de Strasbourg.

 

Monsieur le Maire, Cher-e-s Collègues,

Le vote du compte administratif de la Ville de Strasbourg est traditionnellement un moment important de la vie municipale puisque c’est à ce moment que nous apprécions au plus juste l’état des dépenses et des recettes effectivement réalisées au cours de l’exercice précédent. C’est donc un outil privilégié qui permet à chacun prendre acte de notre capacité à tenir les engagements pris devant les strasbourgeois au moment du vote du budget.

Plus encore que les années précédentes, l’examen du compte administratif 2013 a ceci d’important qu’il nous permet d’apprécier la capacité que la majorité socialiste, écologiste et républicaine sortante a eu à tenir ses engagements financiers sur l’ensemble de la mandature, parmi lesquels celui de la stabilité fiscale.

Les strasbourgeois d’ailleurs ne s’y sont pas trompés en mars dernier…

Nous ne pouvons donc, à la lecture de ce document que réitérer avec satisfaction le constat que nous avons dressé ces dernières années devant cette assemblée : en dépit d’une conjoncture particulièrement difficile et n’en déplaise à quelques esprits chagrins, la gestion de la Ville de Strasbourg relève d’une une gestion saine et maîtrisée que nombre de collectivités de taille équivalente pourraient nous envier.

La relative stabilité du niveau de nos recettes réelles de fonctionnement (+0,73%) nous permet ainsi de retrouver un niveau d’épargne brute raisonnable (39 M d’€), et ce malgré une hausse de nos dépenses réelles de fonctionnement (+2,04%). Notre capacité de désendettement qui se situe désormais autour de 4 années, pour un endettement en sensible hausse (158 M d’€ au 31 décembre 2013), ce qui est, disons le ici, plus qu’appréciable en période d’incertitude économique.

Notre Taux d’épargne Brute, qui se situe à 10,6% % semble également stabilisé à un niveau habituel pour la collectivité, ce qui témoigne là encore d’une gestion saine et rigoureuse qui nous permet d’envisager sereinement l’avenir.

L’ensemble des indicateurs à notre disposition, attestent donc s’il en était besoin, d’une gestion apaisée des finances de la collectivité dans leurs grands équilibres. Nous vous en rendons ici justice Monsieur le Maire, ainsi qu’à Alain Fontanel et à l’ensemble de l’administration municipale.

 ««««

 Ce satisfecit, le Groupe des Elu-es Ecologistes et citoyens le donne bien volontiers, et nous voterons sans surprise le compte administratif 2013.

Nous sommes cependant conscients que la période qui s’ouvre devant nous sera délicate et qu’en dépit d’une gestion saine, nous devrons aussi travailler à une plus grande sobriété dans notre fonctionnement comme dans la définition de nos projets d’investissement.

Sobriété, stabilité de la pression fiscale, dégagement de nouvelles ressources ou de formes innovantes de financement, amélioration de la qualité du service rendu au public par la collectivité dans un objectif de solidarité active et de justice sociale restent pour nous des piliers importants de notre doctrine budgétaire…

L’approbation du compte administratif 2013 est ainsi pour nous l’occasion de rappeler que si nous sommes dans une situation financière honorable, nous pouvons probablement encore progresser en matière de bonne gestion pour faire de Strasbourg une ville innovante et exemplaire en matière de finances publiques, et faire si ce n’est plus avec moins, mieux avec autant…

Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues, je vous remercie.