Dimanche 17 juin, nous devrons choisir le député de la Seconde circonscription du Bas-Rhin.

Les enjeux sont multiples. Il nous faudra à la fois donner une majorité au Gouvernement, inscrire notre circonscription dans une dynamique nationale et ne pas regarder passer le train du changement, choisir une personne capable d’agir concrètement sur les dossiers de notre territoire.

Bien sûr nous savons qu’il reste de nombreux sujets sur lesquels les écologistes devront se mobiliser au cours de la prochaine mandature pour faire entendre leur voix et convaincre de la justesse de leurs propositions : sur le nucléaire, sur la transition énergétique, sur la conversion écologique de l’économie, sur la sauvegarde de la biodiversité, sur l’égalité des droits…

Mais nous savons aussi qu’il y a urgence à sortir de ces années de domination sans partage de la droite dite de gouvernement et de destruction du service public et du lien social…

Pour l’ensemble de ces raisons, nous appelons l’ensemble des électeurs de la Seconde circonscription du Bas-Rhin à se mobiliser massivement pour permettre l’élection de Philippe Bies à l’Assemblée Nationale dimanche prochain.

C’est un premier rendez-vous, mais tout commence par là : le 17 juin, pas une voix écologiste ne devra manquer à Philippe Bies.

Eric Schultz / Derya Topal

Le 15 juin 2012