L’opacité qui a accompagné la levée du moratoire sur les ondes électro-magnétiques m’amène à saisir directement les opérateurs de téléphonie mobile quant aux niveaux d’émission des 410 antennes relais installées à Strasbourg.

Conformément aux textes en vigueur, 410 demandes de mesures ont ainsi été envoyées ce jour. Pour que cette initiative puisse prendre de l’ampleur, j’ai également choisi de mettre à disposition de chacun la liste de ces antennes ainsi qu’une lettre type dont tout citoyen est libre de s’inspirer, dans un souci de transparence et de respect du principe de précaution.

Adoptée par moins de la moitié des membres du Conseil municipal le 24 septembre 2012, la Charte relative à l’installation d’antennes relais à Strasbourg avait été vivement contestée par les élu-e-s écologistes, notamment au vu de l’absence totale de données communiquées à l’atelier de projet dédié à cette question concernant le niveau d’émission des antennes actuellement en fonctionnement. Ce manque de transparence avait également provoqué l’indignation des associations impliquées dans l’atelier de projet et entaché la sincérité de la concertation menée par la Ville de Strasbourg.

Près de 4 mois après l’adoption de cette Charte, et un mois après sa signature le 20 décembre dernier, force est de constater qu’aucune donnée n’a été rendue accessible à ce jour et qu’aucune réunion du Comité de suivi n’a encore été programmée alors que l’installation de nouvelles antennes relais est à l’ordre du jour.

Or, alors que le rapport Bioinitiative 2012 (http://www.bioinitiative.org/) rendu public le 7 janvier 2013 pointe une nouvelle fois les risques sanitaires liés à l’exposition aux ondes électro-magnétiques et qu’une proposition de Loi « relative à l’application du principe de précaution défini par la Charte de l’environnement aux risques résultant des ondes électromagnétiques» s’apprête à être discutée le 31 janvier prochain à l’Assemblée nationale (), cette exigence de transparence est plus d’actualité que jamais.

Dans un souci de transparence et de clarification de la situation, j’ai donc décidé, en tant conseiller municipal délégué à la Démocratie locale et co-président (EELV) du Groupe des élu-e-s Ecologistes et citoyens de saisir par courrier officiel les 4 opérateurs de téléphonie mobile de demandes de mesures pour l’ensemble des 410 antennes déjà installées sur le territoire municipal, et ce conformément aux textes en vigueur.

Le Guide des relations entre opérateurs et communes publié par l’AFOM

(Association Française des Opérateurs Mobiles) et l’AMF (Association des Maires de France) en décembre 2007 prévoit en effet explicitement que « toute personne (maire, préfet, citoyen, bailleur…) peut faire réaliser une mesure de champs électromagnétiques » en adressant une demande écrite aux opérateurs, ceux-ci prenant en charge le coût des mesures qui leur sont demandées (§4.2.1 p. 26) et s’engageant à :

 répondre par courrier à toute demande écrite d’information relative à leurs antennes-relais ou à leurs projets d’implantation et plus généralement aux sujets de santé et d’environnement (…) dans un délai maximal de un mois (…) dès lors que cette demande est bien adressée à la direction responsable du dossier » (§3.4. p. 22).

courriersoperateurs

En ma qualité d’élu et de citoyen, j’ai donc demandé à recevoir communication de la part des opérateurs des mesures d’ondes électromagnétiques, exprimées en V/m, émises par l’ensemble des équipements en activité à Strasbourg.

Pour que cette initiative ne demeure pas isolée et afin de permettre à tout citoyen de saisir par ses propres moyens les opérateurs afin de demander les mesures des installations situées à proximité de son domicile, une lettre type, la liste des antennes-relais installées à Strasbourg, le guide l’AFOM et de l’AMF ainsi que les coordonnées des directions régionales des 4 opérateurs sont mises à disposition du public sur ce blog

En ce début d’année 2013, soyons nombreux à présenter nos vœux citoyens de transparence aux opérateurs de téléphonie mobile

Eric Schultz
Conseiller municipal de Strasbourg délégué à la Démocratie locale
Co-président (EELV) du Groupe des élu-e-s Ecologistes et citoyens
 

La liste des antennes-relais strasbourgeoises classée par opérateur rendue publique aujourd’hui a été établie à partir des données publiées sur le site officiel de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) http://www.cartoradio.fr/.

Documents téléchargeables :

Liens :