Point 28. Attribution de subventions pour l’année 2015 – Association des Amis du Zoo de l’Orangerie – Parc Naturel des Vosges du Nord  – Université de Strasbourg

Intervention de M. Eric SCHULTZ – Adjoint au Maire – Pour le Groupe des Elus Ecologistes et Citoyens de Strasbourg.

*****

Monsieur le Maire, Cher-es collègues,

Nous voici une nouvelle fois sollicités pour examiner la demande de subvention de fonctionnement portée par l’Association des Amis du Zoo de l’Orangerie.

Avant toute chose, je voudrais d’ores et déjà dire que mon intervention, que je porte au nom du Groupe des Elu-es écologistes et citoyens ne concernera que la situation du Zoo de l’Orangerie…

Nous ne voyons en effet aucune objection à allouer une subvention à l’Université pour permettre à nos concitoyens d’accéder au jardin botanique, comme nous ne pouvons que nous féliciter du concours régulier de la Ville au fonctionnement du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.

Passons…

Etant intervenu au sujet du Zoo de l’Orangerie à six reprises lors du précédent mandat, vous savez que ce sujet me tient particulièrement à cœur dans la mesure où il est devenu emblématique des progrès que nous avons à réaliser tous ensemble en matière de prise en compte de la condition animale dans nos travaux

Vous comprendrez que je porte une fois encore le débat dans cette enceinte…

Pour mémoire, je voudrais donc rappeler ici, Monsieur le Maire, que les écologistes n’ont eu de cesse de pointer les dysfonctionnements de cet équipement qu’il est bien généreux d’appeler encore un zoo…

  • Non-conformité avec la directive européenne zoos de 1999, transposée dans le droit français en mars 2004

  • Conditions de détention problématiques des espèces entrainant des troubles de comportements liés en partie à la proximité et au comportement du public, notamment chez les lynx ou les aras…

  • Fonctionnement peu scrupuleux du denier public dans la mesure où les demandes de financement de l’Association des Amis du Zoo de l’Orangerie n’ont cessé de croître ces dernières années…

Pour ne prendre que ce dernier exemple, je ne peux que souligner le fait qu’en 6 ans la subvention de fonctionnement régulière est passée de 218 000 € en 2008 à 270 000 € aujourd’hui (je ne parle évidemment ici que des demandes «ordinaires» et non de ces demandes de rallonges annuelles qui n’ont d’exceptionnel que leur caractère répétitif…)

+ 24% en six ans… Peu d’associations peuvent se targuer d’avoir augmenté autant leurs subventions en période de crise, qui plus est sans respecter les obligations qui leur sont faites par la loi ou plus simplement par la bienséance… +24% c’est beaucoup en période de crise et de rareté de l’argent public… +24% c’est trop quand on traite avec autant de légèreté les préoccupations pourtant légitimes de son financeur…

Nous avons en effet demandé à plusieurs reprises que l’Association des Amis du Zoo de l’Orangerie soit rappelée à ses obligations et soumise à des contrôles plus stricts… Nous avons demandé également à ce que les membres du Conseil municipal, ou à tout le moins des représentants de chaque groupe politique, puissent auditionner l’Association des Amis du Zoo de l’Orangerie pour voir comment cet équipement pourrait évoluer pour se mettre en conformité avec les exigences du bien être animal et les obligations qui sont les nôtres à l’égard des autres êtres vivants avec lesquels nous partageons la planète…

Je réitère ici ces demandes… car rappelons le, si les écologistes sont hostiles au maintien en détention d’espèces sauvages, ils ne sont pas opposés à une évolution de cet équipement vers des formes plus adaptées à la reconnaissance et à la valorisation d’un rapport plus harmonieux entre l’homme et l’animal…

Dans l’attente, comme les années précédentes, nous ne voterons pas la demande de subvention de l’Association des Amis du Zoo de l’Orangerie et demandons à ce que ce point puisse être voté séparément du reste de la délibération.

Monsieur le Maire,

Cher-es collègues, je vous remercie